Depuis la rentrée des classes, Pouillette cumule les petits soucis de santé.

Outre les rhumes et autre nez qui coule, elle nous a fait la varicelle, deux ou trois pharyngites aigues, la grippe mais là, c'est le summum. Même pas que je savais que ça existait encore... la Scarlatine. Oui, vous avez bien lu.

Pouillette n'a rien trouvé de mieux que de me faire la scarlatine...

Des petites plaques rouge un peu partout sur le corps mais plus localisées sur son dos et ses fesses (qu'elle avait grattées à sang), des espèces de pustules sur la langue qui prend une couleur blanchâtre.

Pour une fois, Pouillette n'était pas trop pleurnicheuse ou fatiguée. Tout le contraire même.

Depuis lundi après-midi, je me retrouve donc coincée à la maison avec la Pouillette qui pête la forme mais, n'a pas le droit de se rendre à l'école car elle est contagieuse.

Je n'arrive pas à passer ne serait-ce qu'un quart d'heure seule, hormis au moment de la sieste où j'en profite pour préparer un concours. Le soir quand zom rentre je suis sur les rotules, et lâchement je lui abandonne ma petite malade et je fais la sourde.

Aujourd'hui la Pouillette était particulièrement en forme : "Maman, je veux les créatifs !!!" ou "Maman, on fait les secrets de cuisine".... Et oui, tout comme sa mère elle aime bien agiter ses petits doigts pour fabriquer des choses, même si elle perd très vite patience, j'aime bien la regarder occupée à "créer" des petites choses. Dernière en date, la Demoiselle veut des aiguilles à tricoter pour petite fille... Mais, à 3 ans seulement je la trouve trop petite. Alors on continue les feutrines et la peinture.

Mais aujourd'hui, le chantier du jour était son dépotoir sa chambre.
Depuis ce soir elle est donc propre, et rangée (enfin presque).
Une boite pour les blondes à forte poitrine, une boîte pour les petits animaux tristes, une étagère avec ses livres où sont séparés les livres que maman lit et les livres qu'elle peut regarder seule dans son lit.

Côté tricot, le petit GRR avance mais vraiment doucement... je suis quand même, ou enfin, au deuxième mancheron. Mais petites croix quand àelles, dorment dans un sac...

La question de ce soir et qui me tient depuis quelques jours : Vais-je à l'Aiguille en Fête samedi ou non ??? Je ne sais pas, d'autant que je devrais m'y rendre seule en raison de la contagion de ma Pouillette.